mardi 21 juin 2016

ERASED TOME 1


Kei Sanbe
Editions Ki-Oon
Manga Seinen
Série de 6 tomes en cours


Synopsis : 2006. Aspirant mangaka dont la carrière peine à décoller, Satoru Fujinuma travaille comme livreur de pizzas pour joindre les deux bouts. Effacé et peu enclin à s’ouvrir aux autres, il observe le monde qui l’entoure sans vraiment y prendre part. Pourtant, Satoru possède un don exceptionnel : à chaque fois qu’un incident ou une tragédie se déroule près de lui, il est projeté quelques minutes dans le passé pour empêcher l’inévitable avant qu’il se produise…

Cette anomalie de l’espace-temps lui vaut un séjour à l’hôpital le jour où, pour rattraper le conducteur d’un camion fou, il est percuté par un autre véhicule de plein fouet. Après l’accident, petit à petit, les souvenirs effacés de l’enfance traumatisante de Satoru resurgissent…



Mon avis :
Il s'agit d'un
manga que j'ai vu circuler sur de nombreux blogs et chaines booktubes et qui était très apprécié des lecteurs. Je suis tombée dessus en librairie et je n'ai donc pas hésité bien longtemps.


Pour ce qui est des dessins, j'avoue ne pas trop accrocher au style de ce mangaka. Les traits des personnages sont en effet très "ingrats", si je peux dire cela comme ça. Mais ce ne sont pas vraiment les dessins qui sont importants dans cette série mais bien l'intrigue, puisque outre le fait que le personnage principal a un pouvoir pour le moins extraordinaire, il y a toute une intrigue derrière ce "don" qui se trame et qui est en lien avec le passé de notre héros qui revient le hanter dans le présent.
Pour ce qui est de Satoru justement, c'est un personnage auquel on a un peu de mal à s'attacher de par son caractère taciturne et renfermé malgré les efforts de sa collègue de travail qui va tout faire pour le dérider un peu.
Dès les premières pages, on ne s'ennuie pas puisque l'on va vite avoir une démonstration du "super pouvoir" de Satoru qui va d'ailleurs l'emmener tout droit sur un lit d'hôpital après un accident de la route. Autant dire que l'on est directement au cœur du sujet et de l'action.
Puis, pendant presque les trois quarts du livre, l'intrigue est un peu redondante de par les flashbacks du héros à travers des souvenirs d'enfance dont on ne comprends pas tout l'intérêt dans un premier temps et qui semblent avoir été déclenchés par son accident. 
Dans le dernier quart de ce premier tome en revanche, tout s'accélère et on comprends enfin le pourquoi de tous ces flashbacks à travers l'arrivée de la mère de Satoru qui va se taper l'incruste chez son fils (à son grand désespoir) et qui va se retrouver mêlée à une histoire d'enlèvements, liés avec une sombre histoire du passé, encore une fois.

La fin est juste géniale! Je ne m'attendais pas du tout à cela et j'ai hâte de découvrir la suite.
Je vous conseille donc ce manga si vous aimez les mangas (déjà) et si vous appréciez les thrillers sur fond de fantastique (ensuite).