jeudi 10 mars 2016

La 5ème vague

La 5ème Vague
Rick Yancey
Robert Laffont – Collection R
2013
592 pages


Synopsis
1ère Vague : Extinction des feux
 2e Vague : Déferlante
 3e Vague : Pandémie
 4e Vague : Silence

 La 5e Vague arrive...

 Ils connaissent notre manière de penser. Ils savent comment nous exterminer. Ils nous ont enlevé toute raison de vivre. Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir…


 À l’aube de la 5e Vague, sur une bretelle d’autoroute désertée, Cassie tente de Leur échapper…Eux, ces êtres qui ressemblent trait pour trait aux humains et qui écument la campagne, exécutant quiconque a le malheur de croiser Leur chemin. Eux, qui ont balayé les dernières poches de résistance et dispersé les quelques rescapés…

 Pour Cassie, rester en vie signifie rester seule. Elle se raccroche à cette règle jusqu’à ce qu’elle rencontre Evan Walker. Mystérieux et envoûtant, ce garçon pourrait bien être son seul espoir de sauver son petit frère, voire elle-même. Du moins, si Evan est bien celui qu’il prétend… Mais la jeune fille doit d’abord faire des choix : entre confiance et paranoïa, entre courage et désespoir, entre la vie et la mort. Va-t-elle baisser les bras et accepter son triste sort, ou relever la tête et affronter son destin ? Car ce qui ne vous tue pas vous rend plus fort.


Mon avis :

Dès les premières pages, on se retrouve complètement happé dans l’histoire. Nous nous retrouvons sur une planète Terre post- apocalyptique après une invasion extra- terrestre de grande envergure qui a laissé très peu de survivants parmi les humains. On y retrouve Cassiopée, appelée Cassie, qui erre seule dans ce monde ravagé, luttant pour survivre et vivant désormais dans la peur et l’insécurité constante. C’est à travers elle, et plus précisément à travers ses souvenirs des différentes vagues que nous allons découvrir comment les petits hommes verts ont pris possession de notre bonne vieille planète.

Très vite, on comprends que ce ne sont pas de petits hommes verts justement. Ne vous attendez pas à voir des entités mi-hommes mi- larves, non, non ! Et c’est là le principal atout de ce livre génialissime : On ne sait plus qui sont les méchants et qui sont les gentils tout simplement parce que les Autres (nom donné aux extra- terrestres par Cassie) nous ressemblent trait pour trait et il n’y a aucun moyen de faire la différence entre eux et nous !

A partir du moment où l’on découvre ce fait, l’histoire nous prend aux tripes… On tremble avec Cassie, on doute avec elle, on ne sait plus qui croire… En bref, on ne sait plus où on en est et alors on a une seule obsession, arriver à la fin du bouquin pour savoir le fin mot !

La lecture est très dynamique et rythmée de par le fait que l’on suive plusieurs protagonistes et donc plusieurs points de vue. J’ai personnellement apprécié tous les personnages ! Tous ont un charisme fou malgré leurs défauts, leurs doutes et leurs peurs (j'ai une certaine préférence pour Evan Walker quand même...) tous sont attachants car ce sont en plus pour la plupart des enfants et des ados perdus dans un monde dévasté et qui essaient tant bien que mal de survivre et d'affronter toutes les horreurs qu'ils ont pu voir ou qu'ils voient encore d'ailleurs... On a tous envie de les prendre sous notre aile, de les rassurer, de les aider dans leurs choix...

La fin est juste… horriblement frustrante ! J’ai refermé le bouquin en disant : « Il va pas faire ça ! »… Et si, il l’a fait… Ceux ou celles qui ont lu le livre comprendront… Clairement le genre de fin qui me fait vibrer et qui va me faire lire le tome 2 rapidement.


En bref


Ce livre avait clairement tout pour me plaire dès le début ! Il possède tous les ingrédients que j’aime dans un bon bouquin : de la Science- Fiction, des personnages charismatiques et surtout les personnages masculins beaux gosses et incroyablement gentils, une lecture très dynamique qui ne nous laisse aucun répit. Et enfin des doutes et des doutes ! L’auteur nous malmène, nous perds totalement, nous fait bondir derrière notre bouquin… bref, vous l’aurez compris ce fut un vrai coup de cœur pour moi, et même un coup de foudre ! D’ailleurs je ne suis déjà plus là, je file acheter le volume deux « La Mer Infinie " et vous en reparle très vite!


Extrait choisi :
" Ok, je suis peut-être la dernière femme vivante, mais je suis encore debout. Je suis celle qui fait face au tireur sans visage dans les bois, sur l'autoroute abandonnée. Je suis celle qui ne s'enfuit pas, qui ne se contente pas de rester là, mais qui affronte.
Parce que, si je suis la dernière, alors je suis l'Humanité.
Et si c'est notre ultime guerre, je suis son champ de bataille."
Evan et Cassie dans l'adaptation cinématographique du livre.