vendredi 15 avril 2016

La Mer Infinie

La Mer Infinie ( The Infinite Sea)
Rick Yancey
Editions Robert Laffont- Collection R
2014
405 pages

Synopsis

Comment débarrasser la Terre de ses sept milliards d'habitants ? Retirez aux hommes leur humanité...

Cassie Sullivan et ses compagnons ont survécu aux quatre premières vagues destructrices lancées par les Autres. Maintenant que l'espèce humaine a été presque entièrement exterminée et que la 5e Vague déferle sur la planète, le groupe se trouve face à un choix : se préparer à affronter l'hiver en espérant le retour rapide d'Evan Walker, ou se mettre en quête d'éventuels survivants avant que l'ennemi ne referme sur eux son impitoyable piège.
Personne ne peut prédire à quels abîmes de cruauté les Autres sont prêts à s'abaisser, ni à quelles hauteurs l'humanité saura se hisser. La bataille finale ne fait que commencer...
Ils connaissent notre manière de penser.
Ils savent comment nous exterminer.
Ils nous ont enlevé toute raison de vivre.
Ils viennent maintenant nous arracher ce pour quoi nous sommes prêts à mourir.


Mon avis :

Faisant suite directe de "la 5ème Vague", on retrouve en ce début de tome Cassie, Sam (Nugget), Ben (Zombie), Ringer, Poundcake et Teacup. Après leur fuite du camp à la fin du précédent tome, les quatre jeunes gens ont trouvé refuge dans un hôtel désinfecté où Ewan leur a donné rendez- vous. Cassie espère donc ardemment son retour alors que le reste de la bande se méfie de lui depuis qu'ils connaissent sa vraie nature. Mais comment aurait-il pu survivre à cette explosion? Ne pouvant pas passer l'hiver dans cet hôtel qui se trouve, qui plus est, rempli de rats, ils décident de faire partir l'un d'entre eux en mission de reconnaissance dans des grottes toutes proches où ils espèrent que des survivants aient trouvé refuge. C'est Ringer qui se porte volontaire puisque Ben, alias Zombie, n'est pas en état de marcher sur tant de kilomètres suite à ses blessures qui semblent s'infecter.
Le début,  et une grande partie du livre en fait, tourne donc autour de Ringer puisqu'elle va se retrouver livrer à elle- même et bien sûr son voyage ne sera pas de tout repos et exempt de dangers...
Même si je préfère Cassie, ce nouveau point de vue est intéressant puisqu'il nous permet d'en savoir davantage sur l'énigmatique Ringer qui ne sait plus sourire... On en apprends entre autre un peu sur son passé.
L'action est un peu moins soutenue que dans le tome précédent puisque que ce soit d'un côté ou de l'autre, il s'agit principalement de huit- clos mais Rick Yancey arrive encore dans ce tome à nous retourner complètement le cerveau en nous faisant croire à certaines choses, puis de nous refaire penser le contraire... À un moment donné, vers les trois quart du livre, j'avoue avoir été un peu perdue dans les méandres de son imagination tellement prolifique! On a tout de même droit à quelques révélations étonnantes mais également à d'autres mystères qui se posent.
Mais quel bonheur! C'est encore une fois un coup de cœur pour moi, je suis définitivement fan du style de l'auteur et de tous ses personnages.
J'ai hâte d'avoir le dernier tome entre les mains pour enfin connaître le dénouement de l'histoire.

Extrait choisi :

" Si vous voulez ôter leur humanité aux humains, je pense que les empêcher de rire serait un bon départ. Je n'ai jamais été doué en histoire, cependant je suis quasiment sûre que des connards comme Hitler ne se marraient pas beaucoup."