samedi 5 novembre 2016

Last hero Inuyashiki- Tome 1

Hiroya Oku
Editions Ki- Oon
collection Seinen
Série de 6 tomes en cours





Synopsis :
À 58 ans, Ichiro Inuyashiki est loin d’être un modèle pour ses enfants. Vieux avant l’âge, méprisé de tous, il a vécu toute sa vie en employé de bureau minable et n’a pour toute amie que sa chienne Hanako. Comme si cela ne suffisait pas, on lui diagnostique un cancer en phase terminale lors d’un examen de routine… C’en est trop pour le pauvre vieillard. Alors qu’il pleure de désespoir dans un parc en pleine nuit, une lumière aveuglante apparaît… et c’est l’impact !
À son réveil, étendu dans l’herbe, Inuyashiki n’est plus le même. Il a été transformé en cyborg surpuissant, libre de faire ce qu’il veut de ses nouveaux pouvoirs, le meilleur comme le pire. Et il n’est pas le seul dans ce cas…




Mon avis :

Mon choix d'acheter ce manga avait tout d'abord été le fait que la couverture m'a tout de suite attiré le regard. On ne le voit pas sur l'écran mais en réalité, la couverture est parsemée de petits points brillants qui se révèlent quand on bouge le manga. Et puis ce visage souriant de cet homme dans la force de l'âge m'a interpellé, me poussant à regarder à l'intérieur.
Pourtant, notre personnage principal, Ichiro, n'a rien dans sa vie qui le pousse à sourire. Alors qu'il a enfin pu accomplir son rêve de construire une maison dans laquelle il a mis toutes ses économies, sa femme et surtout ses deux enfants, se montrent ingrats et toujours insatisfaits de ce que peut faire et leur offrir le patriarche. De plus, ils font preuve d'une non- reconnaissance envers tout ce que Ichiro peut faire et sont complètements indifférents à son égard. On pourrait presque dire que le pauvre fait partie des meubles...
C'est dans cette indifférence générale qu'il décide de prendre un chien abandonné dans un refuge, lui comme l'animal ayant grand besoin d'affection. Un soir, alors qu'il va le promener, ils sont victimes d'une attaque explosive dont on ne connaît pas l'origine (extraterrestre?) et Ichigo va alors être transformé en cyborg.
Mais il n'est pas le seul à être victime de cette transformation.
Ce manga, aux dessins très touchants car très réalistes, part d'une histoire de science- fiction mais ceci semble uniquement là pour permettre au mangaka de dépeindre les affres de la société actuelle. On y aborde des problèmes d'actualité tels que l'absence de reconnaissance des anciens, la perte de la cellule familiale dans une société tournée vers le monde extérieur, la maladie, la solitude, le harcèlement scolaire ou social... Enfin bref, un joyeux tableau qui nous mets devant les défauts principaux de notre société.

Ce fût une très bonne lecture, loin de mes manga habituels, et cela m'a fait du bien de sortir de ma zone de confort.
Je continuerais donc ce manga avec plaisir!